Histoire de se réchauffer un peu… avant Noël !

Ce matin, j’ai regardé un petit reportage sur Arté qui m’a réchauffé le coeur en ces temps difficile. Ce documentaire nous montre qu’il n’y a pas eu que de la délation après-guerre mais aussi des personnes faisant preuve d’un dévouement extraordinaire :

      Entre 1944 et 1946, Megève et Villars de Lans furent réquisitionnés avec interdiction de tourisme, afin d’accueillir des enfants orphelins, victimes de la guerre. Cette belle initiative que l’on doit à Monsieur Yves Farge, journaliste, résistant et homme politique, a permis à des milliers d’enfants de se reconstruire. Des instituteurs et institutrices se sont mis aux services de ces enfants et ont testé de nouvelles méthodes éducatives. Ces enfants, qui pour la plupart étaient des citadins ont appris à se nourrir correctement, à skier, à vivre tout simplement dans le calme et la paix retrouvée.Mais comme toutes les belles histoires, celle-ci a pris fin. En 1946, les deux stations eurent de nouveau le droit d’exercer une activité touristique retrouvant ainsi leur clientèle huppée et argentée.

Megève, la station la plus chic de Haute-Savoie qui, en Hiver, passe de 5000 à 50000 Habitants, la station préférée des têtes couronnées et des stars. Pourquoi ne pas renouveler cette expérience Messieurs les gouvernants, réquisitionner cette belle station et permettre ainsi à des enfants défavorisés et leur famille( 25 % d’enfants en France ne partent jamais de chez eux), de passer des vacances à la neige…

En voilà une idée qu’elle est bonne !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier

Panier