Baudelaire – Critique d’art suivi de critique musicale – Folio essais – 1992 –

6,50

Très bon état mais pages jaunies par le temps

retrait gratuit chez le vendeur à Queyrac (33340)

ou bien expédition à tarif forfaitaire  3,99 €

Rupture de stock

Catégorie :

Description

Résumé :
Longtemps, la critique d’art fut considérée, dans l’¿uvre de Baudelaire, comme d’importance secondaire. Aux éblouissements de l’inspiration poétique, ne pouvait-on pas opposer la nature essentiellement alimentaire d’un labeur que le poète, sa correspondance faisant foi, définissait comme  » avant tout un remplissage de colonnes  » ? Or, dans ces écrits sur la peinture et la musique, se déploie, en réalité, une pensée esthétique autonome, émergent une réflexion propre et un goût singulier. Avec les  » Salons  » notamment s’élabore chez Baudelaire le rapport spécifique qu’entretiennent perception, souvenir et expérience esthétique. C’est ici que naissent ces correspondances sans lesquelles il n’est, pour Baudelaire, de poésie possible. C’est ici que s’impose la nécessité de dire une même expérience esthétique – allégorique ou concrète, d’image ou de sens. Seule la lecture des écrits du critique conduit à l’intelligence de l’¿uvre du poète. Esthétique et poétique se rejoignent pour célébrer le culte baudelairien des images.

Informations complémentaires

Poids 378 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Baudelaire – Critique d’art suivi de critique musicale – Folio essais – 1992 –”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *